Le cahier d’écolier du MJ

Body

Le temps est la chose la plus précieuse pour un rôliste : plus on a de temps de libre, plus on peut jouer. Il est judicieux de vouloir l’employer au mieux pour jouer avec ses amis, passer du temps avec sa famille et aussi améliorer sa maîtrise de JdR. À présent que j’ai une grille d’évaluation et un objectif d’amélioration, comment occuper mon emploi du temps pour être le plus efficace possible. L’article sur la meilleure façon de s’entraîner explique que c’est entre les parties de JdR que c’est plus efficace.

Le JdR reste un loisir

Comme le JdR est un loisir, les tranches de travail doivent rester courtes. J’y vois deux bonnes raisons : premièrement, des sessions de travail courtes sont plus efficaces pour progresser (ce sont les neurosciences qui nous le disent) ; ensuite si on commence à transpirer du front pour du JdR, où se trouve le plaisir ? ;

Qu’est-ce que ça veut dire « faire des séances d’entraînement courtes et régulières » ? Dans mon cas, et avec ma vie de famille, je fais des tranches de 30 minutes, une à deux fois par semaine (pour mois, c’est le mardi et le dimanche) car à intercaler dans une semaine très chargée c’est possible.

Pendant ces sessions, il y a plein d’activités différentes qui peuvent aider à s’améliorer :

  • Lire et prendre des notes (parce que la transcription par écrit oblige à synthétiser ce qui vient d’être lu) ;
  • Mettre au propre les notes précédentes<(dès fois, ça donne des idées)
  • Regarder un actual play, un film ou une vidéo avec derrière l’objectif de décortiquer ce qui nous intéresse : la caractérisation des PNJ, les mises en scène de combat, la façon de décrire un paysage ou une cinématique.
  • Faire des exercices de créations de personnage, d’interprétation de personnage (et là il faut accepter de s’écouter parler dans un micro), de mise en scène de combat.
  • De discuter sur un forum ou avec des gens, sur un point précis.

Autant de façons de s’améliorer, si derrière on y met l’intention de pratiquer intensément. En somme, il y a plusieurs activités qui permettent d’améliorer sa pratique :

  • Les règles : étudier la mécanique de résolution, étudier les différentes aides de jeu disponible, créer des outils personnalisés ;
  • Les articles, vidéo, podcast ou autre master classe ;
  • Les discussions entre rôliste via discord, forum, ou IRL ;

En fait, le plus important est de savoir ce qu’on veut améliorer et trouver une façon d’évaluer ses propres progrès ; et là, les supports pour progresser viennent souvent de la réflexion.

Finalement, en faisant des séances de trente minutes deux fois par semaine, j’opte un rythme léger mais régulier qui me permet d’enrichir ma pratique sans alourdir mon emploi du temps.

Si vous souhaitez être informé des dernières parutions sur les outils de préparation de partie, vous pouvez vous inscrire gratuitement à la newsletter de la Chenaie d’Ocrelune.

* champ nécessaire